Exclusivmen
  • Par Isabelle Louet
  • Posté le 09 avril 2018

Exclusive'men : un espace douceur

Rien ne prédestinait Céline à ouvrir un institut dédié aux soins pour hommes. Tout a même commencé presque par hasard, lors d'un dîner entre copines. « Je cherchais une idée pour m'installer à mon compte, et qui me permettrait de travailler dans ma ville, Bordeaux », se souvient-elle. Au cours de ce brainstorming improvisé, les amies laissent aller leur imagination. Les idées fusent. Des plus farfelues aux plus sérieuses. Et puis, soudain, surgit celle du salon de beauté pour hommes. 

Un créneau porteur 
Céline se rend compte que ce concept lui permettrait d'exaucer l'ensemble de ses souhaits. « Tout concordait. Je voulais depuis longtemps m'installer à mon compte, car je ne suis pas très à l'aise avec l'autorité et les hiérarchies, et trouver une niche sur un créneau porteur. En 2005, les soins pour hommes n'étaient pas développés. C'était le bon concept ! » ?Aussitôt dit, aussitôt fait, la jeune femme se met à décortiquer toutes les possibilités. Réaliser un business plan, pour cette spécialiste du management, était assez facile.

Céline se rend compte que ce concept lui permettrait d'exaucer l'ensemble de ses souhaits. « Tout concordait. Je voulais depuis longtemps m'installer à mon compte, car je ne suis pas très à l'aise avec l'autorité et les hiérarchies, et trouver une niche sur un créneau porteur. En 2005, les soins pour hommes n'étaient pas développés. C'était le bon concept ! » ?Aussitôt dit, aussitôt fait, la jeune femme se met à décortiquer toutes les possibilités. Réaliser un business plan, pour cette spécialiste du management, était assez facile. C'était même l’une de ses principales compétences. « Je travaillais dans une grande entreprise parisienne, explique-t-elle, dans la partie du marketing appliqué dans la finance. » Un métier qui l'intéressait, mais sans plus. « J'adorais étudier la psychologie du consommateur, comprendre les leviers à actionner pour les faire agir, savoir comment s'adapter. Bref, tout ce qui touchait à la communication et à la psychologie me passionnait. Alors, c'est sûr, la finance n'était pas vraiment mon métier de cœur. » Toutefois, le réel déclencheur de cette reconversion se nomme Bordeaux. Sa ville natale. « Ma famille, mes amis, ma ville me manquaient. J'en avais assez de Paris. Je voulais retrouver la vie bordelaise. »
Céline se rend compte que ce concept lui permettrait d'exaucer l'ensemble de ses souhaits. « Tout concordait. Je voulais depuis longtemps m'installer à mon compte, car je ne suis pas très à l'aise avec l'autorité et les hiérarchies, et trouver une niche sur un créneau porteur. En 2005, les soins pour hommes n'étaient pas développés. C'était le bon concept ! » ?Aussitôt dit, aussitôt fait, la jeune femme se met à décortiquer toutes les possibilités. Réaliser un business plan, pour cette spécialiste du management, était assez facile. C'était même l’une de ses principales compétences. « Je travaillais dans une grande entreprise parisienne, explique-t-elle, dans la partie du marketing appliqué dans la finance. » Un métier qui l'intéressait, mais sans plus. « J'adorais étudier la psychologie du consommateur, comprendre les leviers à actionner pour les faire agir, savoir comment s'adapter. Bref, tout ce qui touchait à la communication et à la psychologie me passionnait. Alors, c'est sûr, la finance n'était pas vraiment mon métier de cœur. » Toutefois, le réel déclencheur de cette reconversion se nomme Bordeaux. Sa ville natale. « Ma famille, mes amis, ma ville me manquaient. J'en avais assez de Paris. Je voulais retrouver la vie bordelaise. » 

Changement de cap
Céline décide de franchir le pas. Elle s'inscrit et passe le diplôme d'esthéticienne avec succès. Le soir, elle étudie son projet. Pas aussi facile à monter qu’on pourrait le croire. Les banques hésitent à la suivre. Leur interrogation est toujours la même : un institut de beauté, d'accord, mais pour hommes ? Avec force et détermination, la jeune femme réussit à les convaincre.
Toutefois, son salon, Céline ne l'ouvrira pas à Bordeaux mais à Poitiers. « J'y ai suivi mon conjoint », dit-elle en riant. Rapidement, le succès est au rendez-vous. Les hommes franchissent la porte en quête de détente, de soins pour la peau, de repos, loin de tout jugement. « Ils ont compris qu'ils avaient autant le droit de prendre soin d'eux que les femmes », explique-t-elle. Au point qu'il y a un an et demi, Céline s'agrandit.
Elle achète une ancienne maison de maître, datant de 1948, afin entre autres de rehausser le standing de l'institut. « De nombreux clients trouvaient que l'ancien n'était pas en accord avec la qualité des soins.

Aujourd'hui, aidée par une salariée à plein temps et une saisonnière, cette maman d'un bébé de huit mois soigne et améliore sans cesse ses protocoles de soins. Et ça marche. Le salon ne désemplit pas : « on est à 150 clients par mois ». Son prochain défi : « un autre salon ou un deuxième bébé, je ne sais pas encore… », conclut-elle, malicieuse. 

Exclusive'men 
67 ter, route de Gençay
86000 Poitiers
09 81 82 92 87
www.exclusivemen.fr

 

Votre établissement a tout ce qu’il faut pour devenir « l’institut du mois » ?
Posez votre candidature par mail à institut@health-and-beauty.fr en envoyant ce formulaire




Les autres articles de la rubrique

L'institut du mois : LE B'O SPA THERMAL

Centre de soins, lieu de villégiature, le B'O Resort de Bagnoles-de-l'Orne s'impose comme un espace de repos d'excellence. Le secret : le management sans faille de son président, Sylvain Sérafini.

  • Par Isabelle Louet

Spa La vie est belle où quand le temps suspend son envol...

Sa réussite, Sophie Lavaire la doit à une alchimie réussie entre une belle approche commerciale et un sens aigu du service.

  • Par la rédaction
Exclusivmen

Exclusive'men : un espace douceur

Créer des soins pour hommes, un défi que Céline a relevé haut la main avec Exclusive’men. Retour sur son parcours…

  • Par Isabelle Louet

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017