Nomade Spa
  • Par Isabelle Louet
  • Posté le 14 avril 2017

Nomade Spa : rendez-vous dans le meilleur des mondes !

Une cabine indienne, une bulle japonaise, un espace polynésien et un salon marocain avec un hammam en mosaïque, le Nomade Spa est une véritable invitation au voyage. « Chaque cabine est décorée en fonction du soin qui y est prodigué », explique Lauriane Turbec. Le lomi lomi dans la polynésienne, le shiatsu dans la japonaise et l’ayurvédique dans l'indienne. Des soins choisis non pour leur effet de mode mais pour tout ce qu'ils véhiculent, « de véritables philosophies de vie ». 

Des soins du monde 
Attirée depuis son enfance par les soins, Lauriane Turbec, 31 ans, a toujours su qu'elle travaillerait dans l'univers du massage. Kiné, ostéopathe, esthéticienne ? La jeune femme d'alors hésite et choisit de passer un BTS d'esthétique/cosmétique près de chez elle, à Guingamp (Côtes-d’Armor). « J'avais envie de faire des mises en beauté, de jouer avec les palettes de maquillage. » Mais, si les soins la passionnent, la vente et l'animation l'amusent. Alors, son BTS en poche, elle décide de suivre une formation aux métiers de la vente et de l'animation de la mode et beauté à Ema Sup, à Paris, et se retrouve à travailler pour Carita puis Guerlain. « À l'époque, j'étais loin d'imaginer que j'ouvrirais mon propre spa quelques années plus tard », affirme la jeune femme dans un sourire. 

Un virage inattendu
La mutation de son mari au Niger l'oblige à tout changer. « Là-bas, j'étais institutrice en petite section de maternelle », se souvient-elle. Pourtant, doucement, l'envie de retourner à sa première passion s'insinue dans son quotidien. « Mes collègues ne comprenaient pas mon métier d'esthéticienne car, là-bas, ce sont des gestes de tous les jours qui se transmettent de mère en fille », explique-t-elle. Lauriane s'intéresse alors aux massages d'ailleurs. « J'ai commencé à faire des recherches sur leurs différentes significations. Parallèlement, mes collègues m'ont initiée aux rituels de leur pays. » Une expérience formidable, mais pas seulement : « À ce moment, j'ai compris que je tenais mon concept de spa. » 

À son retour en France, le temps de se réhabituer à sa vie, de trouver ses repères dans sa ville de Brest, Lauriane accepte un poste de professeur en esthétique. Enceinte de son deuxième enfant, tout s'accélère. « J'ai senti que c'était le moment. » Rapidement, elle trouve un local, mais le propriétaire refuse son offre. Qu'à cela ne tienne, elle attendra la naissance de son bébé. La chance lui sourit, suite à un dépôt de bilan, le local qu'elle convoitait est à vendre, libre de tout engagement. « Le jour de mon accouchement, j'ai eu les clés ! » Un double bonheur.

À chaque cabine, un soin spécifique
Sans attendre, Lauriane développe son concept de spa, tourné vers le monde. L'idée était de créer un soin spécifique par cabine, mais aussi une décoration adaptée pour chacune d'entre elles. Pour y parvenir, elle s'inspire du principe des boutiques-hôtels. Tous les objets lui sont prêtés par la boutique Escale technique à Brest. Elle les expose et les vend aux clientes qui en font la demande. Une idée simple qui permet de renouveler sans frais sa déco. « Et ça marche ! On m'achète beaucoup de choses », s’exclame-t-elle. 

 

Nomade Spa 
28, rue Traverse
29200 Brest
02 98 80 06 48
www.nomade-spa.fr

 


Les autres articles de la rubrique

L’institut du mois : EFEELIGN

La plupart des esthéticiennes détestent les machines. Ce n’est pas le cas de Betty, fondatrice du centre Efeelign, à Dreux. Pour cette spécialiste de l’amincissement, les appareils remplacent avantageusement le personnel. À condition de maîtriser parfaitement son organisation et son planning.

  • Par la Rédaction
instant a soi

Instant à soi : un plongeon dans le grand bleu

Deux bassins d'hydrothérapie, une douche polysensorielle, une fontaine à glace, un jacuzzi, un hammam, un sauna, sans compter deux salles de relaxation et dix cabines de soin pour les massages, quand elle parcourt les couloirs des 600 m2 de son institut, l'Instant à soi, Angélique a encore du mal à se rendre compte que cet endroit est le sien. Tant elle en a rêvé.

  • Par Isabelle Louet
Exclusivmen

Exclusive'men : un espace douceur

Créer des soins pour hommes, un défi que Céline a relevé haut la main avec Exclusive’men. Retour sur son parcours…

  • Par Isabelle Louet

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017